Mon nouveau blog

21:27, 18/11/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Pourquoi un nouveau blog ?
Il suffit de regarder le nombre de commentaires sur ce blog... Proche de 0... Bon, peut-être que mes articles manquent d'intérêt, désolé de ne pas parler de la star du moment ou d'un auteur à succés... Je vais donc tenter ma chance vers d'autres rivages pour voir si, effectivement, je suis le seul responsable de mon echec ou si, effectivement, le vide intersidéral règne bien ici.

L'adresse, au cas ou un malheureux se serait perdu...
the="" mega="" blog="">







Deux cafés sans sucre

20:14, 6/11/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Et voilà, je viens de terminer un voyage dans une soucoupe volante, car Franck, croyez-le bien, est un véritable extra-terrestre, un OVNI de la littérature. Quand j'ai pris ce livre, je l'ai soupesé, retourné dans tous les sens, pour finir par tomber sur le quatrième de couv. Une histoire de jazz, me suis-je dis ??? N'en déplaise à Franck, je ne suis pas un grand passionné de Jazz...
Me voilà bien, obligé de m'avaler du Parker (Charlie, pas Tony Razz ), du Issac ( Chris, pas Newton) ou encore du Bob (Berg, pas Boutique)... bref, quelle galère...

Et puis, j'ai ouvert les premières pages...

Et j'ai lu, j'ai lu, j'ai lu...

Et j'ai refermé le livre, avec l'impression d'avoir reçu une grande claque dans la gueule...

Venons en au fond du sujet…

Je ne dévoilerais rien de l'histoire (ce que d'ailleurs évite de faire Franck avec habilité dans son quatrième de couv et Dieu que je l'en remercie)...
Vous avez quand même le droit de savoir que ce livre parle d'une histoire d'amour unique (ne le sont-elles pas toutes), avec une bonne dose d'humour (et quel humour, j'ai rarement autant ri sur certains passages... non, en fait, je n'ai jamais autant ri en lisant un livre...).

Ainsi, cette histoire d’amour est hautement inspirée, avec des personnages hauts en couleur (dont le principal, un certain Marc). On entre sans mal dans la peau du personnage principal, on ressent ses états d’âme (et le pauvre en a toute une palanquée J ), ses questions, sa déroute. Mais c’est surtout les successions de passages entre amour et humour qui sont épatants. Je soupçonne une bonne dose de vécu dans ce roman, mais seul Franck peut le dire et cela restera probablement son secret…

Franck n'a pas son pareil pour épingler les petits travers de l’existence. L’ensemble est servi par une écriture remarquable, simple, jamais alambiquée mais efficace. Parfois incisive sans jamais tomber dans l’outrancier. Franck a su construire son roman comme une bonne partition de musique (on reconnaît là le musicien), alternant les Forté et les Pianissimo avec merveille. Jamais de temps mort mais des passages plus langoureux, parfois mélancolique avec une fin où l’on se prend une bonne claque. Une véritable tranche de vie, une réflexion sur le destin de tout un chacun, sur les chances que l'on saisit, celle que l'on perd… écrite avec cette aisance et cette capacité extraordinaire à capter l’attention du lecteur pour qu’il termine à tout prix le roman.

Je n'ai qu'un mot à dire, bravo l’artiste…

Bon, je crois bien que je vais prendre mon café sans sucre, dorénavant...

Note : Internaute de passage, si tu aimes les histoires d'amour et d'humour, achète ce livre, achète le, je te promets que tu ne seras pas décu... Je ne touche aucune commission mais ce livre en vaut vraiment la peine, crois-moi...

Commentaires sur mes livres

16:46, 1/11/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Après tout, une fois n'est pas coutume, voilà deux commentaires à découvrir sur mes livres "Pensées Noires" et "L'éternité pour moi".
Je vous les laisse découvrir.
Pensées Noires



L'éternité pour moi




Bob Boutique et mon interview...

17:54, 24/10/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Quelle honte...
L'ami écrivain Bob boutique m'a demandé une interview qu'il a placé dans son blog. Une interview qui parle de moi et de mes futurs projets par exemple, alors même que je n'ai pas renseigné ce blog. OK, je n'ai pas 10 millions de visiteurs, mais tout de même, par respect pour les rares internauts perdus, voilà l'adresse où lire mon interview, et pourquoi pas, celles d'autres auteurs de Chloé des Lys.

Une petite photo de l'ami Bob :


Et mon interview
C'est là






Une petite rencontre

20:45, 11/10/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Ma femme et moi, nous sommes allés à la rencontre d'un auteur au salon du livre de Brison-St-Innocent (en Savoie)... J'ai nommé Franck Pelissier, auteur de Deux cafés sans sucre. Un livre qui a déjà reçu pas mal de bonnes critiques, histoire d'amour sur fond de jazz...
A mon tour donc de dévorer ce roman, après avoir terminé Debout les morts, de Fred Vargas. Je vous donnerai mon avis sur le roman de Franck, personnage sympathique et musicien à ses heures.

Et pour finir, une petite photo de Franck à l'oeuvre... enfin, drôle de stylo tout de même




Deux autres couvertures

22:59, 6/10/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Toujours dans la même idée, en compilant les divers commentaires que j'ai eu par ailleurs...

Couv 5


Couv 6


Couverture de mon futur roman...

15:50, 3/10/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Bonjour à tous,

Je mets en ligne les premiers rushs de ma futur couverture. A vous de me donner votre avis (vous pouvez toujours commenter en trouvant par exemple cette couverture bien, mais avec le titre de l'autre...).


Couv 1:


Couv 2:


Couv 3:


Couv 4:


Marché des artisans à Froges

21:17, 27/09/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Me voilà revenu d'une journée bien sympathique à Froges, où, entre créateurs de bijoux, peintres, sculpteurs sur oeufs d'autruches (si si, ça existe et c'est trés beau ), créateurs sur bois et j'en passe, j'ai pu vendre quelques livres.
A tel point que je suis proche du stock zéro (ainsi, je n'ai plus un seul Pensées Noires de dispo, incroyable).
Je rassure mes trés nombreux fans, il suffit de le commander sur Chapitre.com, il n'est pas en rupture totale.
Le seul dommage, c'est le manque de pub des organisateurs, d'où une fréquentation plutôt basse, mais je suis certain que l'année prochaine, ils seront au point...
Pour exemple, les oeufs d'autruches :




Révélation, la couv

19:06, 24/09/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Je vous livre la couv en court de réalisation de mon dernier roman sélectionné par ma maison d'édition...

A titre d'info, le prix et le code barre sont provisoires...

N'hésitez pas à donner votre avis



Salon à Theys - suite

21:20, 6/09/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Me voilà revenu du salon, une matinée bien sympathique où j'ai eu le plaisir de rencontrer de nombreuses personnes pour discuter littérature et, accessoirement, vendre quelques livres...

 

            Je tiens donc à remercier tous ceux qui sont passés me voir et j’attends avec hâte les commentaires de mes nouveaux lecteurs.




Salon à Theys

20:48, 2/09/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Je serai présent à un mini-salon des artistes à Theys, petit village sympathique sur les hauteurs de l'Isère, ce dimanche 6 Septembre durant la matinée... Si certains veulent m'appercevoir, échanger un commentaire de lecture ou tout simplement voir mes livres, n'hésitez-pas...





Correction de L'appel de Satan

21:32, 23/07/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Bon,

Je viens de terminer la relecture de mon roman, L'appel de Satan, un thriller doublé d'une histoire remontant au fondement de la chrétienté.
Je profite de ce billet pour exposer ma méthode de travail.
1 / D'abord, écrire d'une traite, sans s'interrompre pour ne pas perdre le fil.
2 / Ensuite, faire une passe de correction, un peu l'orthographe, pas mal le style, beaucoup pour les incohérences, les passages manquants et les passages en trop.
3 / Puis, mettre le nouveau né sur une étagère et l'oublier, le temps par exemple de l'écriture du bébé suivant. Cela permet de se vider l'esprit de l'histoire.
4 / Reprendre la lecture. Après un certain temps, votre manuscrit vous apparaîtra sous un nouveau jour. Les incohérences remonteront en surface, les passages mal fagotés aussi.
5 / Puis, la passe orthographique ( la pire)...
6 / Lecture par un petit comité de lecture.
7 / Et on recommence, pour les corrections
8 / Envoie chez les éditeurs...

Vous voyez, un manuscrit, c'est 1/4 d'écriture et 3/4 de corrections.

A bientôt... et n'hésitez pas à mettre votre avis sur la question...

L'ombre du secret

19:01, 21/06/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
L'ombre du secret, mon troisième roman est enfin dispo à la vente, sous chapitre.com par exemple.L'ombre du secret, chapitre.com


N'hésitez pas à le commander

A+

Une après-midi d'enfer...

17:23, 7/06/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Ce week-end, j’ai renouvelé une expérience amusante. Une amie a organisé une vente à domicile, le regroupement de créateurs divers et variés dans sa maison. Ainsi, parmi trois créateurs de bijoux et un représentant de produits cosmétiques, il y avait un auteur de livre, j’ai nommé votre serviteur. Et bien, non seulement j’ai vendu quelques-unes de mes oeuvres dans une ambiance particulièrement chaleureuse, mais j’ai également profité d’une après-midi très agréable, parsemée de gâteaux, boissons, que sais-je encore… pour terminer avec un repas gargantuesque et sympathique…

Merci à vous deux, Nathalie et Christophe…


Jean-Baptiste Piotto

18:46, 18/05/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Avant d’aborder son dernier roman, je vais parler de l’écrivain. On a tendance à penser, à juste titre, qu’il ne faut jamais confondre le romancier et ses écrits… Le plus beau roman d’amour n’est pas forcément l’œuvre du plus grand des romantiques, tout comme le plus fabuleux roman d’aventure n’est pas obligatoirement issu de l’esprit d’un grand voyageur.

 Et bien, à mon sens, ce théorème ne peut s’appliquer à Jean-Baptiste Piotto. Ce que vous découvrirez en parcourant les lignes de ses œuvres, vous le retrouverez chez l’homme. Une joie pétillante toujours doublée d’un humour parfois piquant, mais jamais malvenu, voilà le tableau. L’écrivain est un homme de cœur, les preuves sont nombreuses. Il suffit de prendre pour exemple son cursus d’étude. Diplômé de Science Po Grenoble, il aurait pu entreprendre une carrière magistrale. Il a préféré mettre son travail au service des autres au sein d’une collectivité locale… Dans un monde où la divine parole est « travailler plus pour gagner plus », lui préfère « travailler plus pour donner plus… aux autres ».

Son dernier roman « Le Père Noël est… » en est l’exemple typique. À la veille de Noël, voilà que nos chers pères Noëls se font agresser, en plein cœur de Grenoble. Qui ose s’en prendre à cette icône ne notre enfance ? C’est le début d’une enquête longue et difficile pour le détective Henri Golent et son ami l’avocat Hocine Tiber. À leur côté, si l’on peut dire, vous découvrirez un lieutenant attendrissant tellement il est soupe au lait. Rien que son nom « Garromance » me fait penser à Gargamel, le méchant si comique et finalement attachant des Schtroumpfs…

Le livre de Piotto est plaisant pour plusieurs raisons. Le fil d’un humour qui ne se tarit jamais au cours du récit, des personnages prenants, une histoire où, jusqu’au dernier chapitre, on cherche le coupable, bref, tous les ingrédients d’un bon livre. Ce que j’aime aussi chez Piotto, c’est son style différent du mien, bien que certains points nous rapprochent. Je dirais, pour résumer, que si vous lisez l’un de mes romans, vous prendrez un coup d’adrénaline. Si vous lisez Piotto, c’est la joie de vivre qui vous submergera… Alors, imaginez la combinaison des deux, cet été, sur une belle plage de sable fin…   

Seul défaut de l’auteur… il n’a pas de site, ni même un petit blog… Allez, monsieur Piotto, un petit effort pour continuer à faire vivre vos personnages, au-delà de vos pages…

Une seule petite page pour parler un peu de l'auteur...C'est là



Vous aimez les délires ???

12:03, 11/05/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent


Voilà un blog généré (pour le meilleur et pour le pire ) par un écrivain, musicien, et que sais-je encore, et son pote...
Je vous laisse donc découvrir les pitreries de nos compères, j'ai nommé le clan des Branquignols (nom tout à fait adéquat )...
On peut ne pas apprécier l'humour potache de nos deux comiques, mais moi, je trouve que c'est fait sans aucune prétention, avec simplicité et ça me fait rire... c'est l'essentiel...

PS : profitez en vite, je pense que bientôt, les deux zigotos se feront interner par leurs voisins...

Leur Site

Contes Bizarres d'un certain Bob boutique

12:07, 9/05/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent


Après la lecture, en vrac, de Nicci French (Aide-moi...), Pierre Magnan (Laure du bout du monde), Jean-christophe Grangé (Le serment des limbes), Julie Buxbaum (L'amour et son contraire), Jean-baptiste Piotto (le père noël est...), un auteur local qui produit en tout petite quantité (ça me rappelle quelqu'un Rolling Eyes ), voilà que j'ouvre la première page des Contes Bizarres d'un certain Bob boutique...

Disons le tout de suite, le livre de Bob, par son style mais aussi, par les 11 histoires qui se suivent mais ne se ressemblent pas, ne démérite pas (bien au contraire). Un style agréable, enjoué malgré la gravité de certaines situations, pour nous dépeindre avec un humour (un peu noir, parfois Wink ) des scènes ou le suspense et le frisson côtoient la vie quotidienne. Il dépeint avec brio nos petits travers, nos peurs, nos phobies. Finalement, Bob nous explique que dans l'existence, parfois, tout peut basculer à cause d'une simple décision (mauvaise, le plus souvent) et que le quotidien ne nous protège pas du pire... tout cela nappé d'une sauce délicieusement épicée sans jamais être écœurante...

Vous voulez en savoir plus sur le bonhomme ?

Allez sur son site :Son Site

Vous voulez en savoir plus sur son livre ?

Allez donc ici :Son Livre


Salon de la Pierre...

19:13, 29/04/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Dans moins d'une quinzaine, participation au salon de la Pierre, petit salon du livre en Isère mais où l'ambiance est primordiale et surtout, où aucun auteur ne se prend la tête...
Sinon, envoi de Stone, mon roman d'amour et d'humour (une première du genre pour moi ) à plusieurs éditeurs, dont voilà un court résumé...

Amanda, Anglaise dynamique, ne pensait pas en ce jour de printemps voir sa vie basculer. Divorcée de Richard, un rêveur fortuné, elle apprendra la mort de ce dernier dans le bureau de son notaire. En compagnie de Sylvie, dernière compagne de Richard, elle prendra note d’un étrange testament.

Richard est prêt à léguer sa fortune aux deux femmes de sa vie, à la condition qu’elles partagent durant un an le même toit, dans sa maison de campagne, à Vannes.

Sacré Richard, excentrique, même dans la tombe...

Amanda tout comme Sylvie refusent cette forme de chantage, mais le destin sait parfois jouer de malice...

Dans le même temps, Pierre, gardien du site de Carnac, est désemparé devant l’inexplicable. Un à un, des menhirs ancestraux disparaissent, sans explication logique.

Quel rapport entre ces deux histoires allez-vous dire, à vous de le découvrir...


Ce roman se basant, essentiellement, en Bretagne, j'ai ciblé les éditeurs bretons... Saviez-vous que, hormis l'île de France, bien entendu, la Bretagne est l'une des régions, pour ne pas dire la première, en nombre d'éditeurs ? Bien loin devant Rhône Alpes, par exemple...

Je vous en dirais plus, après mon salon...

L'appel de Satan

21:02, 17/04/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent




En mettant cette image, les légions antisataniques vont me tomber sur le poil. Mais non, je n’ai pas tourné ma cuti. C’est juste pour illustrer l’écriture de mon dernier livre, en phase terminale : L’appel de Satan... un Thriller pur jus. Lorsque j’écris, deux tendances se dessinent. Le roman qui roule tout seul, l’histoire, le déroulement, une construction naturelle qui n’oppose aucune résistance. Ce fut le cas, par exemple, pour Pensées Noires. Mais, la vie serait simple (trop, peut-être), si tout fonctionnait ainsi. Ainsi, parfois, le cas inverse m’arrive. Je démarre l’écriture d’un roman, avec une idée en tête (rarement la fin), et soudain, c’est le couac… ça bloque, impossible de trouver une suite, j’accroche à chaque chapitre… c’est le cas de ce roman. Vous me direz, pourquoi ne pas renoncer, alors ? Bah, c’est tout le problème de l’auteur (comme tout créateur). J’ai l’impression de tenir quelque chose, d’avoir de la matière, simplement, j’ai dû mal à la travailler…

            Parfois, comme ce fut le cas par le passé, le roman, une fois terminé, donne une impression d’inachevée… Des romans (heureusement rares, du moins, je l’espère) qui ne sont pas bons...

            Mais cette fois, une inspiration divine (c’est le cas de le dire), m’a sauvé de la déroute… D’un coup et d’un seul, une logique s’est dégagée de ce marasme et m’a sauvé de la débâcle... ouf… Comme quoi, parfois, il est bon d’insister….


Bientôt, un extrait...

Incroyable mais vrai...

18:56, 1/04/2009 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Aujourd'hui, sort en salle un film intitulé "Prédiction", dont voilà le résumé  

En 1959, dans la cour d'une école primaire de la banlieue de Boston, une capsule scellée contenant des dessins d'enfants est mise en terre. Cinquante ans plus tard, on l'exhume afin d'en distribuer le contenu aux écoliers. Plutôt que de recevoir un dessin, Caleb Koestler se retrouve avec une feuille noircie de chiffres. John, son père astrophysicien, s'intéresse au document mystérieux et découvre, consterné, que ce dernier a prédit avec exactitude une série de catastrophes survenues depuis. En traquant les origines du document, John fait la connaissance de Diana Wayland et de sa fille Abby qui, comme Caleb, semble être en contact avec des êtres étranges et inquiétants. À mesure que s'accumulent les tragédies, John comprend que la dernière série de chiffres du document annonce rien de moins que la fin du monde.

Quoi d'extraordinaire, allez-vous me dire ? Ce week-end, après 3 mois d'écriture et 2 corrections, je viens de terminer un livre intitulé "Prémonition". L'histoire d'un enfant surdoué, qui a créé une science permettant de prédire l'avenir (eh oui) et qui va prédire... devinez quoi... la fin du monde et qui, pour résoudre son problème, va être aidé par une mathématicienne. Imaginez ma surprise de découvrir dimanche soir , au 20 h, la bande d'annonces de ce film Je jure que jamais je n'ai eu vent de ce film (sinon, pensez bien, je ne me serais jamais lancé dans l'écriture d'un livre qui pourrait être perçu comme un plagia)... Pas plus, je n'ai lu un livre de ce genre. Je n'en reviens pas de la coïncidence... Bon, l'histoire est tout de même sensiblement différente, heureusement...


{ Page Précédente } { Page 1 à 4 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

Liens

























Catégories

Mes Livres
Mon éditeur
Mes graphiques
pensée du jour

Articles Récents

Mon nouveau blog
Deux cafés sans sucre
Commentaires sur mes livres
Bob Boutique et mon interview...
Une petite rencontre

Amis

Pierre l'écrivain journaliste

Fralien the effect

Bob et ses contes

Cypher